Portrait – Gégé

Relieur à la médiathèque Jo Fourn. Dit le « médecin des livres ».

57 carnet tem gégé545

Je travaille ici depuis 1990. Avant j’étais en entretien de la mairie. On m’a proposé un essai de 3 mois à la bibliothèque, à la Centrale et j’ai continué à la médiathèque Jo Fourn.

J’ai appris à relier sur le tard, comme tous bons autodidactes, avec l’aide de Mr Cahagnon. Je renforce et couvre tous les livres neufs, et j’effectue les réparations en tout genre sur les livres usagés : collage, couture, cartonnage, soit à ce qu’on appelle la reliure. J’aime bien mon métier, je me programme mes journées, qui sont bien remplies !

58 carnet tem gégé546

J’ai peu de contact avec le public, mais l’année prochaine, avec 4 ou 5 relieurs, on va recommencer à faire des ateliers découverte du métier dans les écoles primaire et collège. C’est plutôt sympa, ils sont marrants les gamins, et ils réalisent que les livres sont fragiles !»

D’autres portraits du carnet de Soazig Dréano sur cette page.

Un Commentaire

  1. Retour PingLes carnets de Soazig Dréano – HISTOIRE & MÉMOIRE(S) de PONTANÉZEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.